Quelle taille de bâton de marche nordique choisir ?

Pratiquée à l’aide de bâtons adaptés à la pratique, la marche nordique est un sport complet qui s’inspire du ski de fond. Souvent associée à la marche sportive puisque ces deux pratiques ont un rythme de marche soutenu, elle se distingue de cette dernière par l’utilisation de bâtons spécifiques.

L’usage de bâtons pendant la marche nordique a une bonne raison. En effet, les bâtons induisent un effort encore plus complet, en faisant travailler le haut du corps, en particulier les épaules, les bras et le dos. Comme en ski de fond, ils permettent également de profiter d’une meilleure posture (buste droit) et d’un meilleur équilibre au niveau des articulations, en particulier sur des terrains accidentés. Les bâtons de marche nordique ne sont donc pas de simples accessoires mais ont un rôle fondamental dans les bienfaits de l’activité, notamment au niveau de la musculation harmonieuse du corps. C’est pourquoi, faire le bon choix est important.

Choisir la bonne taille est primordiale

La marche nordique, c’est un mouvement de marche naturel qui est associé à l’utilisation de bâtons qui fournissent une propulsion vers l’avant et accentuent ainsi le mouvement des bras pendant la marche. Tous les muscles du haut du corps sont ainsi sollicités. Mais pour bénéficier d’un travail musculaire efficace, il est nécessaire de maîtriser le bon geste et d’avoir des bâtons adaptés à son gabarit.

Comme en ski alpin et nordique, le choix d’un bâton se fait en fonction de sa taille. En effet, si l’on marche avec un bâton trop grand, on risque d’être gêné, de modifier son mouvement et de faire courir un risque à ses articulations, tandis que s’il est trop petit, l’effet escompté ne sera pas obtenu car la propulsion sera réduite. Choisir la bonne taille est donc primordiale !

– La première technique est simple : tenez-vous debout, pliez votre coude de sorte qu’il forme un angle droit (90°) et mesurez la distance qui sépare le sol de votre paume de main. Cette distance représente la longueur optimal de votre bâton. Une fois le bâton en main, vérifiez que, coude plié à angle droit, la pointe du bâton est au sol.

– Une seconde technique permet de vérifier la première, surtout pour ceux qui n’ont pas de bâtons à la maison. La formule suivante permet de trouver la taille idéale de ses bâtons : votre taille (cm) x 0,68. Par exemple, pour quelqu’un qui mesure 1m65 (165 x 0,68 = 112,2), il devra choisir des bâtons de 110 cm. S’il arrive que le résultat se situe entre deux tailles (entre 110 et 115 cm par exemple), il est conseillé d’opter pour la taille la plus courte.

Voici un tableau récapitulatif, pour éviter les calculs :

Votre taille en cm :

– 150 à 161, taille du bâton : 105 cm

– 162 à 169, taille du bâton : 110 cm

– 170 à 176, taille du bâton : 115 cm

– 177 à 183, taille du bâton : 120 cm

– 184 à 191, taille du bâton : 125 cm

Le cas des bâtons télescopiques

Pour ceux qui ont choisi un modèle de bâton de marche nordique télescopique, le problème à l’achat ne se pose plus. Il est tout de même important de savoir les régler à la bonne taille pour en tirer le meilleur bénéficie. L’avantage d’un bâton télescopique est qu’il s’ajuste plus précisément à ses besoins. En fonction de sa taille, il se règle au centimètre près et permet de profiter d’une longueur parfaite (112 cm pour 1m65). Et en fonction des conditions de pratique, on peut ajuster sa longueur. En montée, il est en effet plus agréable d’évoluer avec des bâtons un peu plus grands.

Autre avantage : ils se rangent facilement sur un sac à dos car compact une fois repliés au max.

Un petit détail bien utile pour les préserver : si les bâtons restent une bonne partie de l’année au placard, il est conseillé de les stocker avec les bloqueurs non-serrés, levier ouvert. Ainsi, leur puissance de serrage sera conservée.

Trouvez les batons de marche nordique adaptés sur Snowuniverse.