Chaussures de ski confortables, le guide indispensable.

La chaussure de ski, maillon faible de l’équipement du skieur.

En observant les skieurs évoluant sur les pistes de ski alpin, on s’aperçoit vite qu’avoir des  chaussures de ski confortables n’est pas la préoccupation numéro un. Posséder un beau casque, un gore tex ou un sac à dos spécial avalanche semble bien plus important. Pourtant avoir des chaussures de ski confortables est la condition de base pour passer un bonne journée sur la neige.

Bien choisir ses chaussures de ski
Bien choisir ses chaussures de ski

Bien choisir ses chaussures de ski, quelques conseils:

La chaussure de ski telle qu’on la connait aujourd’hui a été inventée dans les années 60 par Bob Lange. Il crée la première chaussure à coque plastique et lance la marque Lange. La chaussure se décompose en trois parties: la coque plastique, le chausson intérieur et la semelle. Trois éléments importants pour le confort du pied du skieur. Si vous n’êtes pas expert, l’idéal est de pouvoir tester vos chaussures avant de choisir un modèle. Faire un essai sur la neige vous permet de mieux appréhender les différents efforts auquel le pied est soumis pendant une journée de ski.

La coque plastique:

Élément dur de la chaussure, les coques de chaussure de ski peuvent être classés en trois familles: entrée arrière, ouverture frontale ou portefeuille. On retrouve pour chaque type de coque les mêmes caractéristiques: flex, largueur, taille. Les coques peuvent être travaillé par les bootfitters afin de parer une éventuelle malformation du pied.

Chaussure de ski Nordica Grantour
Chaussure de ski Nordica Grantour

Les coques avec entrée arrière ont connues l’âge d’or dans les années 80 avec le lancement des gammes de chaussure Salomon SX. Une largeur de pied augmentée et un chaussage facilité grâce à l’ouverture arrière, le skieur découvre les prémices du confort. Avec les évolutions apportées sur les coques traditionnelles, elles sont aujourd’hui reléguées au rang de chaussure confort mais peu  technique. De nos jours, c’est le modèle Nordica Grantour qui est le plus connu.

Les coques avec ouverture frontale popularisées par la marque Raichle dans les années 90 grâce entre autre à Edgar Grospiron qui remporte alors la médaille d’or aux jeux olympiques d’hiver à Albertville. On les retrouve encore sur les modèles de chaussures freestyle. Elles permettent d’ajuster le flex de la chaussure grâce à une languette interchangeable.

Chaussures de ski Rossignol
Chaussures de ski Rossignol

Les coques portefeuilles sont les plus répandues. Ce sont celles que l’on retrouve sur la majorité des chaussures de ski. Elles se décomposent en deux parties majeures: le sabot qui entoure le pied du skieur et le collier qui vient se rajouter en dessus pour serrer la jambe. La partie extérieure du sabot venant recouvrir la partie intérieure lors du serrage des crochets lui donne son nom de “”portefeuille”. Ce sont les plus faciles à travailler en Bootfitting, elles offrent de large possibilité de déformation.

Les chaussons intérieurs:

La majorité des chaussons de chaussures de ski sont thermoformables. Il est donc possible de les adapter à la morphologie du pied du skieur en les chauffant dans un four adapté. En augmentant la température des mousses, le chausson a la capacité de se déformer. En refroidissant autour du pied, les mousses épousent les formes des pieds, chevilles, malléoles et tibias. Le confort est alors maximisé car les pressions sont mieux réparties sur l’ensemble du corps du skieur. Certains fabricants, comme la marque italienne Nordica, intègrent aussi des éléments en liège dans leurs chaussons. Le but ultime étant toujours d’améliorer le confort du pied. Certaines marques comme Sidas sont spécialisées dans les chaussons thermoformables, ils proposent à la vente des chaussons seuls adaptables dans n’importe quelles coques.

Les semelles intérieures:

Semelle Sidas
Semelle pour chaussures de ski

La base du confort du pied. Les semelles intérieures sont bien souvent négligées dans les chaussures de ski. Les fabricants de skis, pour diminuer le prix des chaussures, n’hésitent pas à réduire les frais sur les semelles. C’est pourtant la pièce maitresse du confort dans la chaussure. Pas de chaussure de ski confortable sans une bonne paire de semelles. La marque Sidas, spécialiste du confort du pied propose une large gamme de semelles pour chaussures de ski en fonction des morphologies de pieds. Les pieds sont classés selon 3 grandes familles: Les pieds à voûte plantaire haute, les pieds à voûte plantaire medium et les pieds à voûte plantaire basse. Pour savoir à quelle famille votre pied appartient, cliquez ici

 

Astuces pour rendre vos chaussures de ski confortables:

Définir son niveau et sa pratique de ski:

Il est important de bien définir son niveau de ski avant d’acheter une paire de botte de ski. Votre vitesse, votre niveau technique ainsi que votre style de pratique doivent être pris en compte lors de votre achat de chaussures de ski. Si vous êtes débutant en ski, une chaussure de ski loisir vous aidera à acquérir les bases techniques du ski. Elle vous permettra de bien intégrer l’apprentissage des mouvements techniques indispensables. Une fois les bases acquises, vous pourrez accéder à des pistes de ski plus difficiles et votre vitesse d’évolution va augmenter. Une chaussure plus technique sera indispensable à la bonne maîtrise de vos skis.

Faire son choix en fonction de son gabarit:

On entend souvent parler de flex de chaussure de ski. C’est un indice intéressant pour choisir son modèle de chaussure. Il est révélateur de la dureté de flexion de la chaussure. En fonction du poids, du niveau et de la taille du skieur, il est important de choisir un flex correspondant. Les fabricants de chaussures de ski développent des gammes où l’on retrouve le même modèle de chaussure de ski avec différents flex. Par exemple, la marque Head décline son modèle Edge du flex 70 au flex 110. Tous les flex ne sont pas comparables d’une marque à l’autre mais sont cohérents dans une gamme. Le chiffre le plus haut décrivant une dureté de flexion plus élevée.

 Bien définir sa longueur et largeur de pied:

chaussures de ski confortables
Chaussures de ski femme

De 95  à 106 mm, ce sont les largeurs de chaussure de ski que l’on trouve aujourd’hui. Largeur au niveau des métatarses, elles permettent de différencier les coques. La grosse évolution de ces dernières années est qu’il est aujourd’hui possible de trouver des chaussures larges et techniques. Il y a encore peu, les chaussures pour pieds larges étaient limitées aux gammes loisir, plus aujourd’hui. Les chaussures de ski femme et homme sont différentes, attention à choisir un modèle adapté. Les pointures de chaussures de ski sont indiquées en centimètres selon la norme mondo point.

Téléchargez notre pédimetre pour mesurer votre pointure precisement et trouvez vos chaussures de ski confortables

Il n’est pas recommandé de traduire sa pointure française en pointure mondo point. Pour trouver sa taille, nous vous conseillons de mesurer votre pied en cm puis de rajouter un centimètre maximum pour le confort. Si vous êtes encore à l’étroit dans les chaussures de ski alors envisager de choisir une chaussure de ski plus large.

        La chaussure de ski, élément essentiel de l’attirail du skieur doit être choisie avec soin. Prenez en compte tous ces paramètres, travaillez les détails et vous serez assuré de ne pas vous tromper. Déformation de coque, semelles et chaussons thermoformables augmentent sensiblement le confort, laissez vous convaincre pour le plus grand confort de votre pied.

Vous avez définie votre besoin, alors rendez-vous dans notre rayon chaussures de ski. Si vous avez encore besoin de conseils pour ouver vos chaussures de ski confortables, vous pouvez contacter le service client au 04 50 02 48 22 ou par mail en cliquant ici

guide chaussures ski

 

AF