Maxi Race, du vendredi 24 au dimanche 26 mai

François D’Haene en tête d’affiche

L’hiver a tiré sa révérence, et la Maxi Race est le premier grand rendez-vous pour les traileurs. Au fil des années, ce grand rassemblement étend son domaine de compétence. A l’origine, il n’existait qu’une seule course. Faire le tour du Lac par ses sommets, un joli défi. Pour l’édition 2019, ce n’est pas moins de onze courses qui vont s’enchaîner. La plus populaire reste la Marathon Race. Les 2200 dossards ont été retirés en trente heures.

9000 coureurs se croiseront tout au long de ce grand week-end. La Short Race (16km) ouvrira le bal le vendredi soir à 19h au départ de Menthon. Le Haut-Savoyard, Gédéon Pochat s’était imposé l’an passé en 1h18, ce qui en fait le temps de référence. Ce temps sera sans doute menacé car la Short Race 2019 comptera dans le classement de la Coupe du Monde des Courses de Montagne. Les Athlètes du circuit feront le déplacement.

Les horaires de l’Ultra Race (115 km) et de la Maxi Race (82 km) ont été avancés. Les Traileurs s’élanceront de la plage d’Albigny samedi à minuit pour les premiers et 3h30 pour les seconds. Ces deux courses sont réalisables en solo, par équipe, et sur deux jours. Le parcours tourne dans le sens opposé des aiguilles d’une montre, en commençant par le Semnoz, se terminant par le Mont Veyrier. L’Ultra Race pousse le vice en faisant une petite incursion dans le parc Régional des Bauges. François D’Haene, vainqueur de l’UTMB, la Diagonale des Fous, revient à Annecy. Il s’était imposé sur la première édition en 2017

La Marathon Race partira de Doussard, le dimanche à 5h30. Elle est la course la plus prisée, mais aussi la plus spectaculaire. Elle emprunte la fin des deux grands parcours. Le tracé longe les flancs de la Tournette et domine le lac d’Annecy, sur l’ensemble des 42 km.

La Maxi Race évolue d’année en année. Les 18 et 19 mai la Maxi-Mountain sera mise en test, une année zéro pour un lancement officiel en 2020. Sous le format de la Petite Trotte à Léon, par équipe de 3, les coureurs partiront pour un long périple, calculé entre 230 et 250 km pour 2000 mètres de dénivelés. Ils sillonneront les massifs des Aravis, des Bauges et de la Tournette.

Les 1er et 2 juin place à la Maxi-Lake à Sévrier. Les baskets seront remises au placard. Kayak, paddle, dragon boat et aviron se donneront rendez-vous pour un bon week-end nautique.

https://www.maxi-race.org/fr/france/

Crédit photo : ©Atelier Busche – Michael Bannert