Marathon du Mont Blanc, du 28 au 30 juin

Mont Blanc et Aiguilles Rouges à la fête

La ferveur se fait déjà ressentir. Le Marathon du Mont Blanc prendra ses quartiers à la fin du mois de juin. Prêt de 8000 coureurs vont défiler sur les sentiers de la vallée de Chamonix. En trois jours, le programme est dense avec des distances allant de 10 km à 90 km.

Vendredi 28 juin, 90 km dans une vallée de légende

A 4h du matin, ils seront 1000 sur cette ligne de départ. Nuit noire, mais déjà des images plein la tête. Combien seront-ils à l’arrivée ? L’organisation précise, 450 points ITRA sont tout juste nécessaire pour espérer affronter les 6000 mètres positifs. Le tracé tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, une boucle entre les Aiguilles Rouges jusqu’à Vallorcine pour revenir par Argentière, des montagnes russes, avec comme point culminant le Brévent (2471m), la Tête aux vents (2133m) ou la Tête de l’Arolette (2333m)

Kilomètre Vertical : 34’07 un record à battre

A 16h, place aux sprinteurs des cimes. Cette course est la plus courte du week-end, mais sans doute la plus intense. 3,8 km, pour 1000 mètres positifs, le record est détenu par François Gonon en 34’07 depuis 2015.

Samedi 29 juin, 23 km historiques

L’histoire du Marathon du Mont Blanc a commencé en 1979. Les 23 km n’ont pratiquement pas évolué, ils s’appelaient le Cross du Mont Blanc. Au départ, ils étaient 400. Ce samedi à 8h, ils seront 2000 sur l’Aire des Parapentes. Ils n’auront qu’à lever le regard pour trouver la Flégère, leur point d’arrivée.

Duo étoilé, un trail en binôme à la frontale

20h, 500 équipes allumeront leur frontale. L’ambiance d’une course nocturne n’a pas d’égal. Savoir faire preuve de l’esprit de cordée, lors d’un vrai trail. 20 km, 1250 mètres de dénivelées pour grimper sous l’Aiguille du Midi, avec en fond toute une vallée qui s’illumine.

Dimanche 30 juin, 42 km et des cadors

7h du matin, 2300 mais un seul gagnant. Kilian Jornet a sans doute révélé cette épreuve aux yeux de tous. Lui que l’on pensait cantonné aux longues distances, il y est venu façonner un peu plus son immense talent. Le Marathon du Mont Blanc rassemble le plus beau plateau, la plus grande adversité. Il est inscrit au calendrier des Golden Trail World Séries, qui rassemble six monuments du trail comme Sierra-Zinal (Suisse) ou Pikes Peak (USA).

http://www.montblancmarathon.net/fr/

A lire également :
Calendrier trail 2019 en Haute-Savoie – Partie 1
Calendrier Trail 2019 en Haute-Savoie – Partie 2