Les randonnées faciles en Rhône-Alpes

La randonnée évoque souvent l’image de sorties en montagne engagée où la marche est difficile car empruntant des sentiers caillouteux, glissant et pentu. Évidemment, ce scénario existe et plaît à bon nombre de randonneurs, mais il faut savoir que la randonnée est aussi une pratique accessible à tous, qui a même tendance à se démocratiser grâce au développement d’itinéraires adaptés à un public novice.

En Savoie, pour clarifier l’offre de randonnées et permettre à ceux qui souhaitent emprunter des itinéraires faciles de s’y retrouver, une appellation « Promenade confort » a été spécialement créée sur la base d’un cahier des charges précis. Aux dénivelés faibles et aux distances courtes, ces parcours sont plus larges que la moyenne, « roulants » et aménagés pour faire des pauses. Ils sont ainsi accessibles au plus grand nombre, notamment aux seniors, aux parents avec poussette et aux personnes à mobilité réduite accompagnées. Plus de trente parcours « Promenade confort » sont référencés aux quatre coins du département, dont voici quelques exemples.

En Maurienne, au départ d’Albiez-Montrond, la promenade « Les Aiguilles d’Arves » forme une boucle de deux heures qui offre un panorama à couper le souffle sur les majestueuses Aiguilles d’Arves. Toujours en Maurienne, au départ de Bramans, il est possible de partir « À la poursuite d’Hannibal » grâce à une randonnée ludique, idéale à partager en famille. En Tarentaise, la « Promenade des Gorzdérés » est une belle balade au cœur des montagnes, au départ de Champagny en Vanoise. Au départ de Courchevel, toujours en Tarentaise, le Torrent et lac de la Rosière sont facilement accessibles via un tracé adapté à tous. Pas loin, à Méribel, la Réserve naturelle du Plan de Tuéda est un itinéraire très agréable pour profiter des joies de la montagne l’été. Dans les Bauges, il existe une sortie incontournable au départ du Chatelard : «  La promenade des Îles du Cheran » et la fameuse cascade du Pissieu.

Du côté de la Haute-Savoie, l’appellation « Promenade confort » n’est pas reprise mais des itinéraires courts et adaptés se sont développés, permettant aussi de découvrir des sites avec un intérêt patrimonial, naturel ou culturel.

Située dans la Vallée verte, au cœur du Massif du Chablais, la Pointe de Miribel est un exemple de randonnée abordable puisqu’elle est facile d’accès et courte. Son avantage, c’est qu’au sommet on profite d’un magnifique panorama sur les alpages et les sommets du Massif du Mont-Blanc, des Bornes ainsi que du Jura. Une autre balade magnifique à la portée de tous est celle du Bois du Bouchet. Démarrant à quelques minutes du centre de Chamonix, cet itinéraire permet de découvrir les plus hauts sommets de la vallée en flânant sur un circuit balisé sans aucune difficulté. S’il y a bien un sommet facile à atteindre en Haute-Savoie, c’est bien celui du Semnoz qui culmine à 1704 m d’altitude. Cette balade est particulièrement facile l’été puisque la route départementale amène pratiquement au sommet. Et le panorama mérite le déplacement, là aussi ! À la sortie du Praz-de-lys, en direction du col de la Ramaz, il existe un sentier qui propose de découvrir les alpages de Sommand et du Praz-de-lys, au bord du très joli Lac de Roy.

En Isère, les itinéraires de randonnées accessibles ne manquent pas non plus, notamment dans les massifs de la Chartreuse avec le Charmant Som depuis la bergerie, du Vercors avec le Bec de l’Aigle à Autrans, mais aussi Belledonne avec le Lac Achard au départ de Chamrousse.

Rendre la montagne accessible au plus grand nombre est un objectif que tous les Offices de Tourisme de montagne développent. C’est ainsi que l’hiver, des pistes de ski ludiques et accessibles se créent, et l’été, des sentiers de randonnée se développent sur la base du plaisir et de l’accessibilité. Le choix est ainsi vaste, profitez-en !

A lire également :

Les plus belles randonnées en Haute-Savoie