Les bienfaits de la randonnée

Agissant aussi bien sur le corps que sur le moral, la randonnée possède de multiples bienfaits qu’il est bon de connaître pour donner envie de marcher à ceux qui ont du mal à se motiver et pour confirmer aux randonneurs passionnés qu’ils se font beaucoup de bien en sillonnant les sentiers.

Mais d’où vient ce bien-être physique et mental que l’on ressent après une randonnée ? Pourquoi cette pratique est-elle si bénéfique pour l’organisme ? Toutes les raisons sont expliqués ici.

Les bienfaits psychiques

– Augmentation du bien-être

Contrairement à la marche en ville, la randonnée en pleine nature offre des effets positifs immédiats sur le mental. Le simple fait d’être en pleine nature fait du bien, comme le démontre une étude réalisée par l’Université de Chiba au Japon. Plus détendues et plus heureuses, les personnes passant du temps en pleine nature, notamment en forêt, constatent une amélioration du bien-être général et une baisse du taux de stress (pouls ralenti, pression artérielle et taux de cortisol plus bas).

>> Marcher en pleine nature agit directement sur la zone du cerveau qui influence notre humeur (tristesse, anxiété et dépression).

– Augmentation des capacités du cerveau

En plus de profiter d’une meilleure oxygénation, le cerveau est stimulé par les grands espaces et la beauté des paysages. Il semblerait que ses capacités soient aussi améliorées. En effet, des chercheurs de l’université du Kansas et de l’Utah ont montré qu’après plusieurs jours passés dans la nature sans téléphone portable, la créativité augmentait de 50% ainsi que la capacité à trouver des solutions en cas de problème. C’est énorme ! Il est temps de passer plus de temps au contact de la nature et moins de temps au contact des nouvelles technologies.

>> Le contact régulier avec la nature stimule le cerveau et participe à la restauration des fonctions cognitives, telles que la mémoire et la concentration.

– Déconnexion profonde
Se pratiquant loin de l’agitation de la ville, la randonnée permet de profiter du calme ressourçant des sommets et des forêts, et de vraiment déconnecter. Les yeux sont grands ouverts sur le paysage grandiose qui nous entoure et non sur un écran. Elle permet ainsi de se couper du flux d’informations continu que les objets connectés nous abondent et de prendre le temps d’apprécier un moment simple et de diminuer la fatigue mentale.

Bienfaits physiques

– Renforcement du système immunitaire

Adapté à tous, la randonnée est une activité d’endurance qui, contrairement aux activités physiques trop intenses, participe à l’amélioration globale du système immunitaire. Chez les personnes âgées, elle freinerait même son déclin. Cet effet serait produit grâce aux phytoncides, des molécules sécrétées par les plantes et les arbres, qui feraient baisser la pression sanguine lorsqu’on les inhale.

– Renforcement de la masse musculaire

Pratiquée de manière régulière, la randonnée assure le maintien d’une bonne condition musculaire. C’est en effet un sport complet qui sollicite tous les muscles grâce à la dénivellation du terrain montagneux, particulièrement les membres inférieurs, sans pour autant être nocif pour les articulations. En plus des muscles superficiels, les muscles profonds sont également renforcés grâce au développement de l’équilibre.

– Diminution de la masse graisseuse

Contrairement aux apparences, une marche intensive sur un terrain escarpé peut permettre au corps de brûler plus de calories que lors d’une course sur terrain plat en ville. Un randonneur peut en effet brûler jusqu’ à 500 calories par heure !

– Action positive sur de nombreuses maladies

En agissant sur le squelette et les articulations, la pratique de la randonnée prévient l’ostéoporose. Les os gagnent en densité et les risques de fractures sont ainsi diminués. D’autre part, elle permet la réduction du taux de mauvais cholestérol et l’augmentation du bon cholestérol, ce qui a pour effet d’améliorer la santé des artères et de diminuer la tension artérielle.

Elle réduit également les risques d’AVC et de maladies cardio-vasculaires chez les personnes âgées, mais aussi les risques de diabète, de tension artérielle et d’obésité chez les plus jeunes.

Enfin, marcher régulièrement augmenterait les chances de rémission face aux maladies les plus graves telles que le cancer.

A lire également : 6 conseils avant de partir en randonnée