Le Tor des Glaciers et des Géants, du 6 au 15 septembre

Entre compétition et grande aventure

Le trail peut prendre parfois des dimensions dépassant l’imaginaire. De l’autre côté de la frontière, au départ de Courmayeur, il existe depuis dix ans le Tor des Géants. Le règlement ne laisse pas de place au doute. « Sous-estimer sa préparation psychophysique, ses vêtements et son équipement peut avoir des conséquences extrêmes, voire fatales ! » Pourquoi diable alors s’aventurer dans pareille histoire.

Une course pour les initiés

Le Tor des Géants ne s’adresse qu’aux initiés. A ceux qui ont déjà connu le pire. « Être capable de faire face, même isolé, à des problèmes physiques ou psychologiques dus à une grande fatigue, des problèmes gastro-intestinaux, des douleurs musculaires ou articulaires, des petites blessures ou des ecchymoses »

356 km, 27390 mètres de dénivelés, le tout à réaliser en une seule étape, en 150 heures soit moins de sept jours, vitesse libre entre les bases de vie. Celle-ci sont séparées d’environ 50 km chacune. Entre, le traileur devra faire preuve d’autonomie.

Le Tor des Glaciers, réservé à 100 coureurs sélectionnés

Pour la 10e édition, les organisateurs ont voulu marquer le coup, avec le Tor des Glaciers. Cette course n’aura peut être qu’une seule vie. Elle n’est réservée qu’à cent ultra-trailers, sélectionnés pour affronter les sentiers et les crêtes encore peu explorés de la Vallée d’Aoste. Compétition mais surtout aventure, sur 450 kilomètres, en moins de 190 heures, le long de grandes routes oubliées. L’autonomie sera totale. Les bases de vie seront les refuges d’altitude. Les passages à plus de 3000 m, le tout bien à l’ombre des nombreux 4000 m de toute cette partie des Alpes, à travers le Parc National du Grand Paradis et le Parc Régional du mont Avic.

Pour celles et ceux à qui cela pourrait faire peur, il y a toujours le Tor 130 et 12000 à gravir, ou bien plus abordable le Tor 30 et 2300 m, mais il s’agit sans doute de la course pour les « enfants ».

En savoir plus sur la course de trail d’endurance du Tor des Glaciers.
Crédit photo : Tor des Glaciers