Comment fonctionnent des raquettes à neige ?

Accessible, la raquette neige est un loisir sportif ludique qui permet au plus grand nombre de profiter de la montagne enneigée. Avec cet instrument, il devient possible de marcher sur des couches épaisses de neige molle avec facilité. Depuis son essor dans les années 1990, la raquette à neige a beaucoup évolué, autant dans son utilisation que dans sa composition, son fonctionnement, quant à lui, demeure inchangé.

Réservée aujourd’hui à une utilisation récréative. la raquette à neige était autrefois un outil indispensable à la survie de certains peuples dans les contrées où la neige était abondante et durable. Actuellement, c’est encore un équipement indispensable pour tous ceux qui doivent se déplacer dans des zones inaccessibles aux véhicules motorisés lorsque la neige est profonde, comme les garde-forestiers. En effet grâce à sa conception, la raquette permet de marcher avec aisance sur tous types de neige et sur pratiquement tous les terrains.

Pourquoi ne s’enfonce-t-on pas dans la neige avec des raquettes ?

Quel que soit le modèle et le type de fixation, la raquette neige se fixe sous la chaussure de marche. Son but est d’augmenter la surface de contact avec la neige.  Elle permet ainsi au randonneur de ne pas s’enfoncer dans la neige molle. Bien que peu encombrante, le résultat est des plus efficaces. Il suffit de marcher sans raquette en neige profonde pour s’en rendre vite compte !

En plus d’offrir une portance supplémentaire pour pouvoir rester en surface, la raquette permet même de trouver un appui nécessaire à l’impulsion du corps en avant. La progression est donc grandement facilitée puisque la raquette répartit sur une plus grande surface la zone d’impact du marcheur et favorise également la manœuvrabilité. À l’instar du ski, la raquette est généralement relevée à l’avant afin de chasser la neige fine. Il est également important qu’elle n’accumule pas la neige, d’où le treillis peu adhérent aux cristaux de neige ou de glace, et qu’elle reste dans l’axe du pied pour ne pas devenir gênante. C’est pourquoi, elle nécessite une fixation adaptée pour la maintenir efficacement au pied, via l’usage de lanières ajustables par clip ou système crémaillère.

Est-ce facile de marcher avec des raquettes à neige ?

Bien que le design varie en fonction des modèles, la raquette à neige possède dans l’ensemble une forme en taille de guêpe qui a été spécialement pensée pour s’adapter au mouvement naturel de la marche. Ainsi, la gestuelle du randonneur n’est pas modifiée malgré cette nouvelle largeur aux pieds, puisque ni l’une ni l’autre ne se chevauche. Comme en ski de fond ou en ski de randonnée, le talon du pratiquant de raquettes est libre et permet un déroulé spontané du pied. On marche avec des raquettes naturellement puisqu’il est inutile de lever le genou plus haut ou d’écarter les pieds. Il est toutefois important de bien choisir la taille de ses raquettes pour profiter d’une bonne portance sans être encombré. Il faut donc choisir son modèle en fonction de sa taille et de sa corpulence (poids).