Comment entretenir ses chaussures de randonnée ?

Savourer une bonne bière ou une tarte aux myrtilles est toujours aussi plaisant après une randonnée en montagne. Nettoyer et sécher ses chaussures de marche, par contre, l’est beaucoup moins. Une fois la sortie finie, l’esprit léger et les jambes lourdes, rares sont ceux qui ont envie de prendre soin de leurs chaussures. Et pourtant, quelques gestes simples suffisent pour éviter un vieillissement prématuré.

Sécher, nettoyer et traiter, voici les principales actions à faire pour bichonner des chaussures de randonnée. Peut-être pas à chaque sortie, mais surtout après des randonnées humides ou bien poussiéreuses où les chaussures finissent avec une mauvaise mine. D’une saison de randonnée à l’autre, cet entretien est d’autant plus capital.

Les faire sécher

Après chaque sortie de randonnée, un geste incontournable est le séchage.  Rien de plus simple : une fois déchaussé, il faut enlever la semelle intérieure des chaussures pour leur permettre de s’aérer et de sécher plus rapidement. Pour accélérer encore plus le séchage, il est conseillé de les ouvrir en grand en desserrant les lacets. Les plus motivés pourront enlever complètement les lacets pour une ventilation maximale.

Si les chaussures sont bien mouillées à l’intérieur, l’ajout de papier journal accélérera le séchage.

Il est important de les faire sécher à température ambiante et de ne pas les exposer à une source de chaleur directe (feu, radiateur, soleil) qui risque de les endommager. En effet, une chaleur trop forte risque d’assécher le cuir et d’endommager la colle utilisée pour assembler la tige et la semelle.

Les nettoyer

Il est rare de revenir d’une randonnée avec des chaussures propres, à moins de marcher sur la route ! Avant de s’attaquer au nettoyage, un geste simple permet d’éliminer le plus gros : frapper les semelles l’une contre l’autre. La terre et la poussière accumulées sur la semelle et la tige vont tomber en grande partie. Mais la boue est souvent plus coriace. On pourrait croire que la boue fait office de couche de protection mais absolument pas ! La boue est abrasive et assèche le cuir.

Pour nettoyer ses chaussures, le plus simple et le plus efficace est le lavage à l’éponge avec de l’eau tiède et du savon neutre. Si les chaussures sont très sales, il est possible de compléter le nettoyage avec le passage d’une petite brosse au niveau des coutures, des crochets et passants de lacets.

Il est aussi conseillé de nettoyer l’intérieur des chaussures, surtout les modèles imper-respirants afin qu’ils ne perdent pas de leur respirabilité. Avec de l’eau froide ou tiède, il suffit de frotter légèrement l’intérieur, après avoir enlevé la semelle intérieure. C’est aussi un bon moyen de se débarrasser des mauvaises odeurs dues à la transpiration. Attention au temps de séchage qui peut être assez long selon la température extérieure.

Les traiter

Ceux qui veulent aller plus loin peuvent passer au traitement. Deux types de traitements sont indiquées pour les chaussures de randonnée.

Tout d’abord, les produits imperméabilisants permettent de redonner de la déperlance aux matériaux imperméables et de retrouver une chaussure qui protège efficacement de l’humidité, tout en laissant le pied respirer. En effet, une chaussure qui manque de déperlance absorbe l’eau et ne respire plus aussi bien. Ces produits sont spécifiques à chaque matériau (cuir, nubuck, suède, etc.) et ne peuvent rendre une chaussure initialement perméable, imperméable. Ce traitement se réalise avec précaution, une fois par an par exemple.

Ensuite, il existe des crèmes protectrices destinées avant tout aux chaussures en cuir pour éviter qu’elles ne sèchent et ne craquellent. La crème s’applique à l’aide d’un chiffon puis est chauffée légèrement au sèche-cheveux pour une meilleure pénétration. Il est recommandé d’utiliser une graisse waterproof pour nourrir  le cuir mais aussi l’imperméabiliser et le protéger des tâches. Ce type de graisse, contrairement aux graisses classiques, confère un pouvoir déperlant sans altérer la respirabilité.

Les ranger

Avant de les mettre au fond d’un placard en attendant la reprise de la saison des randonnées, assurez-vous que vos chaussures de marche soient sèches et propres. L’idéal est de les ranger dans un endroit sec et aéré, loin de zones chaudes ou exposées aux rayons du soleil. Le top pour un stockage de longue durée est de les remplir de papier journal pour qu’elles gardent leur forme.

Voir notre sélection de chaussures de randonnées pour femmes et pour hommes.