Comment choisir ses bâtons de marche nordique et trail ?

Bien que ce soit un accessoire, le bâton a un rôle déterminant dans la pratique de la marche nordique et du trail. Son choix est donc important et requiert quelques éclairages pour qu’il soit fait à bon escient. Chaque pratiquant a en effet un modèle de bâton répondant à des spécificités personnelles.

Composé de plusieurs composants tels que tube, poignée, gantelet et pointe, un bâton de marche nordique et de trail est proposé dans différents types de construction. Monobrin ou multibrin, il se différencie aussi par ses matériaux. Un modèle de bâton se choisit essentiellement en fonction de sa fréquence de pratique (niveau) et de sa taille, mais aussi de ses préférences personnelles.

– Le niveau de pratique

En fonction de son niveau, qui se résume plus simplement à sa fréquence de pratique, le pratiquant n’aura pas les mêmes attentes en termes de légèreté, robustesse et confort.

Un débutant qui pratique occasionnellement (moins d’une fois par semaine), choisira un bâton plutôt doté d’un tube en aluminium pour sa solidité, de gantelets fixes et d’une pointe ronde pour démarrer en toute sécurité.

Les pratiquants qui marchent régulièrement (1 à 2 fois par semaine) et qui ont un niveau confirmé opteront pour un bâton plus léger, confortable et résistant avec un tube composé au minimum de 50% de carbone pour limiter les vibrations, d’une poignée en élastomère avec gantelet amovible ainsi que d’une pointe ronde résistante en tungstène.

Les experts qui pratiquent plus de deux fois par semaine choisiront un bâton haut de gamme et très léger grâce à un tube composé essentiellement de carbone, une poignée ergonomique en liège avec gantelet amovible et une pointe biseautée en tungstène pour une accroche parfaite.

– La taille du pratiquant

Pour profiter d’un travail musculaire efficace, il est nécessaire de maîtriser le bon geste mais aussi et surtout d’avoir des bâtons adaptés à son gabarit. Le choix de la taille est importante et doit se faire avec précaution. Une fois le bâton en main et sa pointe au sol, le coude plié doit former un angle droit. Pour ceux qui choisissent un bâton à distance, pensez à la formule : votre taille (cm) x 0,68.

Pour plus d’infos, lire l’article Quelle taille de bâton de marche nordique choisir ?

– Les préférences personnelles

Bien que souvent déconseillés pour une pratique régulière car moins solides, les bâtons 2 et 3 brins (multi-brins) sont désormais plus solides. Réglables et pliables, ils ont l’avantage de se ranger et d’être transporter facilement dans un sac lorsqu’ils ne servent plus. Avis aux voyageurs ou aux pratiquants occasionnels. Autre avantage, ils ont une longueur variable et peuvent donc s’ajuster parfaitement à votre gabarit mais aussi passer d’une personne à une autre car réglables de 100 à 130 cm.

Rappelons quand même que les bâtons monobrins sont plus efficaces pour la marche nordique car ils ont l’avantage de limiter les vibrations et d’être plus légers. En plus d’un gain de poids, les bâtons monobrins procure un équilibre parfait dans la main. De plus, ils répondent mieux à la forte poussée exercée à chaque foulée grâce à leur poussée rectiligne et puissante.