Calendrier trail 2020 en Savoie et Haute-Savoie

Où courir en Août en Savoie et Haute-Savoie ?

Le calendrier a subi un grand bouleversement cette année, et les compétitions ne reprendront dans les Alpes qu’au mois d’août. Les épreuves peuvent encore changer en fonction de l’évolution de la situation

Samedi 1er août : Trail de la Frison Roche (42 – 17 – 6) 

Au cœur du Beaufortain, avec un passage sur la passerelle himalayenne des gorges du Poncellamont, le panorama entre Mont Blanc et Pierra Menta permettra tout juste d’adoucir les 2400 m de D+

Samedi 1 et dimanche 2 : EDF Cenis Tour (80 – 57 – 36 – 22 – 14)

Ce sera le premier gros trail de la région avec ses 80 kilomètres dans la Haute Maurienne et le parc de la Vanoise. L’épreuve a obtenu pour sa 11e édition une dérogation pour permettre à ce rassemblement d’avoir bien lieu. 4580 de D+ entre Val Cenis et Bessans.

Dimanche 2 : Hoka One One Xtrail Courchevel (54 – 33 – 23 – 11)

Avec ses 4400 de D+, l’Xtrail de Courchevel fait partie des épreuves les plus « pentues », avec des passages à haute altitude (2689m) mais aussi des plus spectaculaires.

Vendredi 7 au dimanche 9 : Val Tho summit games (43 – 15 – 5 – 1)

Trois jours dédiés au trail sous forme d’épreuve ludique. Le point majeur reste le 43 km qui conduira les participants de 760 m d’altitude à 3000 m.

Samedi 8 : Trail des Hauts Forts (51 – 40 – 31 – 23 – 20)

La Haute-Savoie se libère enfin. Premier trail organisé en 74, Morzine pourra dresser haut son pavillon. Le parcours relie Morzine à Avoriaz sur le domaine des Portes du Soleil en passant par le Hauts Forts, point culminant du Chablais.

Samedi 8 et Dimanche 9 : Méribel Trail (50 – 25 – 10 – 5 – 3 – 2 – 1)

Trail longue distance de haute montagne, le grand parcours évolue au trois quart à plus de 2000 mètres, suivant les lieux emblématiques du domaine de Méribel.

Dimanche 16 : Tignes Trail (26 -12)

Inutile parfois d’aligner les kilomètres pour en avoir « plein » les yeux. Cette compétition n’évolue jamais en dessous de 2000 et toujours sur sentiers. Un défi qui reste à la portée de tous.

Dimanche 16 : Argentrail (27 – 14)

Le tracé longe des sommets mythiques que sont la Verte, les Drus et une vue au plus près du Mont Blanc. Kilomètres et dénivelés accessibles, à faire en solo ou en duo.

Vendredi 21 au dimanche 23 : L’Échappée Belle (146 – 85 – 62)

Cet Ultra fait partie des rescapés l’un des rares à avoir pu résister. Sans doute il attirera des grands noms qui ne pourront se rendre sur l’UTMB. Les 146 km traversent toute la chaîne de Belledonne. Course sauvage à la rencontre des cols et lacs multiples de ce massif

Vendredi 21 au dimanche 23 : Le Bélier (42 – 27 – 13 – 7)

Une course qui aura 35 ans cette année. Au cœur de la chaîne des Aravis, la boucle part de l’église du village pour y revenir quelques heures plus tard. Le défi à relever, participer à toutes les distances en trois jours, et être classé sur le Super Bélier 84 km

Samedi 22 et dimanche 23 : Le Tour de la Grande Casse (65- 42 – 21 – 3)

La boucle tourne autour du point culminant de la Savoie (3865m) dans une immensité désertique presque féerique. Les haltes dans les refuges du parc de la Vanoise seront un répit de courte durée.

Samedi 22 et dimanche 23 : Tour du Galibier Thabor (67 – 52 – 35 – 23 – 12)

Le Galibier est davantage renommé pour son col mythique, mais il est surtout une terre de montagne. Ce trail long vous propose un 67 km sur 2 jours avec un bivouac au camp militaire des Rochilles.

Dimanche 23 : Light on Trail les Gets (35 – 18 – 9)

Vivez une expérience au cœur du Chablais. Ce trail aux allures modestes reste une aventure accessible dans un environnement familiale

Samedi 29 et dimanche 30 : Trail de Bozel Mont Jovet (41 – 32 – 20 – 10 – 6)

Venir courir dans une Vanoise préservée loin du grand tumulte touristique des grandes stations. Bozel est niché sur les flancs du Grand Bec (3398m) dans la vallée du Doron.

Dimanche 30 : Arly Cimes Trail (27 -13)

Cette course aux allures débonnaires alternent les passages en forêts, les sentiers étroits, et les pistes en alpage. Le tracé est fait pour les coureurs, relever un défi familiale ou entre amis.

Dimanche 30 : La Savoyarde Trail (21 – 10)

Rendez-vous sur le plateau du Revard. Cette compétition emmène son peloton sur les chemins forestiers bien connus l’hiver par les skieurs de fond.

Crédit photo : LEKI Trekking ©Torsten Wenzler

A lire également :
Trois conseils simples pour bien débuter en trail
Comment choisir ses bâtons de marche nordique et trail ?

Large sélection de produits trail running
Large sélection de produits trail running

Thomas Berger

Thomas Berger est né à Annecy en Haute-Savoie, département dans lequel il vit encore aujourd'hui. Sportif de haut niveau, Thomas suit sa scolarité en sport étude section ski nordique au lycée du Mont-Blanc au Fayet, puis en BTS Communication des Entreprises à Lyon. Le ski nordique est sa principale activité. Sélectionné au comité départemental du Mont Blanc, il participe à plusieurs championnats de France dans les disciplines nordiques. Il obtient sont brevet d'état de ski nordique en 2005. Thomas se tourne ensuite vers la pratique du Télémark dans les années 1990. Il a été membre de l’Équipe de France avec deux sélections aux Championnats du Monde (1995 et 1997). Télémark qu'il pratique également en ski alpinisme avec deux participations à la compétition de la Pierra Menta en 1997 et 2001. Il est désormais testeur et rédacteur pour le site Telemarkshop. En sportif complet, Thomas pratique le Trail régulièrement. Il n'hésite pas à se confronter aux meilleurs de la discipline en s'alignant au départ de l'UTMB en 2006, la CCC en 2016 ou de la Maxi Race en 2018. Vous pouvez aussi croiser Thomas sur les routes ou les chemins quand il s'adonne à la pratique du cyclisme sur route, du VTT (MB Race en 2019) ou du Triathlon. Thomas aime aussi écrire. Depuis 2001, il collabore activement avec la rédaction des sports du Dauphiné Libéré, traitant de toutes les disciplines hivernales, et outdoor en période estivale, ainsi que tout le handball de la Haute-Savoie. Il collabore au blog de Snowuniverse en apportant son expertise sur nos nombreux univers sportifs. Thomas, en fin connaisseur de la région est aussi l'auteur du livre « Alpes » aux éditions le Petit Futé