6 conseils avant de partir en randonnée

1 – Avoir de bonnes chaussures

Voici sans aucun doute, le conseil le plus important. Il n’y a rien de pire que de marcher avec des douleurs aux pieds ou des ampoules ! Ces douleurs sont d’autant plus cruelles car elles ne se font pas sentir tout de suite et apparaissent une fois que le pied est chaud, après quelques kilomètres d’ascension, et que la rando est loin d’être terminée. Il faut donc être sûre que ses chaussures sont confortables après plusieurs heures de marche. Pour cela, il faut les avoir absolument testées au préalable.

Outre l’aspect confort, il faut aussi penser à la protection et à la sécurité de ses pieds en portant des chaussures résistantes, respirantes et accrocheuses. Tige montante, semi-montante ou basse, plus ou moins imperméable, à vous de choisir en fonction du type de randonnée.

De plus, le port de chaussettes spécifique à la randonnée, avec talon préformé et composition adaptée (polyester qui évacue la transpiration), sont recommandées afin d’éviter les frottements et apparition d’ampoules.

Lire notre article : Comment choisir ses chaussures de randonnée

2 – Porter des vêtements appropriés

C’est bien connu, le temps change vite en montagne. Il est donc important d’emporter suffisamment de couches pour ne pas finir congelé ou trempé. Même lorsque le temps est au beau fixe, il est toujours agréable d’enfiler un tee-shirt sec après avoir bien transpiré, pensez-y !
Comme pour les autres sports outdoor, la technique des trois couches est vivement conseillée en randonnée. Portez à même la peau un tee-shirt respirant (1ère couche), puis si le temps se rafraîchit une couche isolante type polaire (2ème couche) et en cas de pluie ajoutez une veste imperméable et coupe-vent (3ème couche). À adapter en fonction de la saison. A ce sujet vous pouvez lire notre guide Comprendre le système 3 couches pour choisir ses vêtements techniques.

Pour le bas du corps, un pantalon ou un short selon la saison, extensible et respirant pour l’évacuation de la transpiration et la liberté de mouvement. Sans oublier les indispensables lunettes de soleil et couvre-chef !

3 – Emporter un sac à dos avec du matériel adapté

Si vous prévoyez une randonnée à la journée, inutile de se surcharger inutilement avec un gros sac à dos. Un sac d’environ 30 litres possède un volume suffisant pour une randonnée à la journée. Il est toutefois important qu’il soit équipé d’une ceinture ventrale et d’une sangle au niveau de la poitrine pour permettre un transfert de charge, du dos vers les hanches et favoriser la bonne répartition du poids pendant la marche.

À l’intérieur, on retrouve :

une gourde d’eau ou une poche d’hydratation d’au moins 0,5 l
de quoi manger
une seconde et troisième couche si besoin

un tee-shirt de rechange
une carte IGN ou une montre GPS ou un smartphone avec application adaptée
un téléphone

une trousse de secours

un sac plastique faisant office de poubelle

facultatif : des jumelles, une boussole

4 – Connaître son itinéraire

Il est impératif d’avoir étudié, avant sa sortie rando, l’itinéraire que l’on va emprunter sur une carte IGN. Pensez aussi à consulter des topo rando disponibles sur internet. Les auteurs y postent souvent des photos, conseils et remarques concernant les éventuelles difficultés qui aident bien aux repérages. Le jour J, gardez la carte à porter de main en cas de doute ou tout simplement pour observer votre progression.

Il est aussi préférable de savoir lire le balisage rencontré sur les sentiers de randonnée. Ce balisage correspond à des marquages de couleurs (jaune ou rouge et blanc,…) sur les troncs des arbres ou les cailloux. Ouvrez l’œil ! En complément, il peut aussi il y avoir des panneaux d’indication de direction et de temps ainsi que des cairns (petits monticules faits de rochers).

5 – Maximiser sa sécurité

Il est évident de consulter le bulletin météo la veille de la randonnée. Mais il peut arriver de se faire surprendre par un orage. En effet, les orages en montagne sont relativement fréquents l’été, mais aussi plus surprenants, plus violents et plus dangereux qu’en plaine ! Si des coups de vent violent avec refroidissement s’accompagnent de fortes averses de pluies, quelques précautions sont à appliquer :

Éviter les crêtes et sommet et se diriger le plus bas possible.

Mettre à l’écart toute pièce métallique (piolets, crampons, mousquetons, pitons, bâtons télescopiques, etc.) ;

Ne pas se réfugier sous un arbre ou un rocher, encore plus s’il est isolé, ni sous les surplombs ou sous tout ce qui peut être conducteur

S’asseoir par terre et s’isoler du rocher ou du sol avec un matériau isolant (sac à dos dont l’armature est posée sur le sol)

Outre le cas d’orage, d’autres conseils sont à respecter en montagne comme :

– Ne pas sortir des sentiers balisés

– Assurer les plus jeunes et les personnes en difficulté dans certains passages délicats à l’aide d’une corde

Marcher avec des bâtons pour soulager les articulations des membres inférieurs et éviter les chutes sur terrains glissants et pierriers

– Prendre une trousse de secours avec les indispensables couverture de survie, pansements, pince à épiler, bande adhésive extensible (strapping), pansements pour ampoules, …

– Partir avec un téléphone portable chargé.

6 – Bien s’hydrater et s’alimenter

La veille de la randonnée, prendre un repas constitué de sucres lents  (pâtes ou riz) est idéal. Au cours de la marche, des fruits secs, barres de céréales, biscuits apportent de quoi se recharger d’énergie avec des sucres rapides. Pour la pause pique-nique, libre à vous de composer votre repas (sandwich, salade composée ou le classique fromage / saucisson) mais attendez d’être arrivés au sommet pour profiter de la vue bien sur mais aussi d’une reprise « moins raide ».

Comme dans toutes pratiques sportives, il est cruciale de s’hydrater. Il est donc important d’emporter de l’eau en quantité suffisante (1 litre / personne, surtout l’été lorsqu’il fait chaud) et de boire peu, mais régulièrement.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour passer une excellente journée en montagne.

Une pensée sur “6 conseils avant de partir en randonnée

Commentaires fermés.