4 conseils pour bien choisir sa tenue de ski

Devant un rayon de vêtements de ski, le choix est tellement vaste que l’on peut vite se laisser séduire par une tenue aux couleurs et au prix attrayants mais une fois sur les pistes, le résultat est décevant. Voici quelques conseils pour un choix éclairé.

Respecter le système 3 couches

On le dit et on le répète, le système 3 couches est incontournable pour pratiquer un sport d’hiver comme le ski. Il consiste à superposer un sous-vêtement chaud et respirant (couche 1), une veste isolante (couche 2) et une veste protectrice (couche 3) pour garder le corps au chaud et au sec le plus longtemps possible. Une bonne tenue de ski se caractérise par une veste imperméable et respirante qui protège des intempéries et laisse l’humidité des couches inférieures s’échapper.

Pour en savoir plus, lire notre guide Comprendre le système 3 couches pour choisir ses vêtements techniques

Choisir une taille adaptée

On a vite tendance à choisir une tenue ajustée, de la même taille que ses vêtements de ville. Mais attention, il est conseillé de choisir une taille supplémentaire pour une meilleure protection. En plus de favoriser la superposition des couches inférieures, une coupe plus longue et ample permet de profiter d’une plus grande liberté de mouvement et d’une protection amplifiée, notamment sur les fesses.

Pour les skieuses, le choix d’un modèle femme est incontournable pour bénéficier d’une coupe adaptée à leur morphologie avec une taille légèrement cintrée pour la veste et une largeur de pantalon ajustée.

Choisir un indice de protection minimum

La qualité d’une veste / pantalon de ski peut se définir par ses niveaux d’imperméabilité et de respirabilité. Ces indices sont indiqués sur son étiquette et s’expriment en mm Schmerber pour l’imperméabilité et en grs/m2/24h pour la respirabilité. Le plus souvent, on les retrouve sous la forme mm et g voir même sans rien (ex : 10 000 / 10 000), à savoir que la première valeur concerne l’imperméabilité et la seconde la capacité de la veste à respirer.

Quelle que soit le niveau et la fréquence de pratique, il est conseillé de choisir une veste / pantalon de ski avec un indice égal ou supérieur à 10.000 mm afin de rester au sec pendant une journée entière sur les pistes, surtout s’il neige. Les freeriders, randonneurs à ski et professionnels de la montagne choisiront plutôt un indice égal ou supérieur à 20.000 mm pour résister aux conditions prolongées et difficiles. Pour laisser évacuer l’humidité de façon efficace, il est conseillé de choisir une veste à l’indice supérieur à 8.000 g. Cet indice augmentera avec l’intensité de la pratique.

Être attentif aux détails

Selon la pratique, certaines tenues possèdent des finitions adaptées, qui peuvent faire la différence. Poches, capuche, jupe pare-neige, guêtres pare-neige sont les grands classiques des tenues de ski, toujours utiles. Mais si vous êtes du genre à pratiquer le ski par tous les temps, vérifiez que la veste possède une capuche compatible avec le port d’un casque, un col bien montant, des manchons en lycra, des zips imperméables, … tout comme les freeriders qui vérifieront aussi la présence d’un système de connexion veste / pantalon, d’un système Recco et d’une poche DVA. Les skieurs adeptes de randonnée seront vigilants à la qualité des ventilations, tandis que les alpinistes vérifieront la place des poches pour qu’elles soient compatibles avec l’usage d’un harnais.

A lire également :
Découvrez notre guide et conseils d’achat textile
Choisir ses chaussettes de ski